Yoga-Méditation

Hatha Yoga

posture yoga

Shri Mahesh, fondateur de la Fédération Française de Hatha-Yoga (FFHY) (www.ff-hatha-yoga.com), a été un sportif de haut niveau, représentant l’Inde en athlétisme aux jeux olympiques. Son charisme lui a ouvert la porte des ministères, lui permettant de rassembler les fonds nécessaires pour créer un hôpital qui accueille les plus démunis.

Il a transmis un yoga traditionnel précis empreint de bienveillance et d’honnêteté : nous ne sommes pas dans le culte des apparences mais dans la recherche d’un accord corps-esprit.

La régularité dans la pratique est source d’un immense mieux être :
« Ami, toi seul est ton secret !
Qui d’autre peut en ouvrir les portes ?
Toi seul peux y rentrer ! »
Selvarajan Yesudian dans « Sport et Yoga »

Toute notion de performance est étrangère à cette pratique.

L’accent est mis sur le souffle et sur la détente dans l’effort. Ainsi dans l’ouvrage de Shri Mahesh : «Le souffle, parole de vie » 

« Le souffle adapté à l’activité du moment permet d’atteindre un état d’équilibre qui éveille l’énergie latente du corps et diffuse en nous une force constructrice et créatrice. »

Des exercices respiratoires (Pranayama) font partie de l’enseignement.

Quel délice d’être dans le mouvement éternel, dans cette vérité cosmique qui nous a enfantés et nous porte à la seule condition de s’y abandonner ! En pratiquant régulièrement, on se libère des crispations et de l’esprit de performance. On apprend à communiquer avec son corps, à l’écouter avec bienveillance pour libérer les tensions. Ainsi compris, le yoga est un merveilleux outil de préparation à la méditation, aujourd’hui reconnue par le corps médical pour ses vertus réparatrices . Le yoga fait aussi l’objet d’études dans l’éducation en partenariat avec la FFHY, association RYE (Recherche sur le Yoga dans l’Éducation) (www.rye-yoga.fr)

Le Hatha-Yoga traditionnel pratiqué régulièrement est méditation en mouvement…

Méditation de Pleine Conscience -Mindfulness-

La Pleine Conscience est la traduction de Mindfulness en anglais.  Le terme Pleine Présence est peut être plus approprié. La Pleine Conscience/Pleine Présence est un état d’attention à l’instant présent, ici et maintenant. C’est un état ouvert à ce qui est dans l’instant, ouvert à la réalité telle qu’elle est, et ce sans jugement.

« Vivre en pleine conscience, ralentir son pas et goûter chaque seconde et chaque respiration, cela suffit. » Thich Nhat Hanh, moine zen.

La méditation est une pratique millénaire. Ses origines sont ancestrales et se perdent dans la nuit des temps. Il existe de nombreuses méthodes de méditations, elles se sont développées au fil du temps. La Pleine Conscience trouve son origine dans la tradition bouddhiste et a été formalisé dans le  « Satipatthàna sutta » le discours du Bouddha sur l’établissement de l’attention. La méditation basée sur la Pleine Conscience a trouvé ses lettres de noblesse grâce aux travaux de Jon Kabat-Zinn, professeur de médecine, qui a mis au point un protocole laïc (MBSR) à la fin des années 70 à l’Université du Massachussets. La méditation de Pleine Conscience a fait l’objet de nombreuses recherches scientifiques. (www.association-mindfulness.org)

Apprendre à sentir plutôt que penser

La pleine présence-pleine conscience s’apprend en ouvrant  progressivement le champ de l’attention jusqu’à être pleinement présent à l’expérience sensorielle de chaque instant, l’accueillant, la reconnaissant et l’acceptant, qu’elle soit agréable, désagréable ou neutre. Une fois cette expérience découverte, la pratique consiste en son intégration dans la vie quotidienne, où que ce soit, à chaque instant. Ainsi, la découverte de la pleine présence ne se fait pas par concentration mentale ou par l’acquisition de nouvelles connaissances conceptuelles. (www.meditation-mbsr-toulon.fr)

La méditation de pleine présence est efficace pour :

  • Développer une présence attentive, relaxée, ouverte, lucide et empathique.
  • Développer la capacité à vivre pleinement l’instant présent.
  • Se réconcilier avec soi et avec autrui.
  • Intégrer les émotions (dés)agréables.
  • Détendre les pensées parasites.
  • Expérimenter les bienfaits de la détente et du calme.